De la formation à la professionnalisation

 

La commune de Sangalcam est composée de divers population, d'ethnies différentes. La situation économique a amené de nombreux jeunes à se déscolariser  afin de trouver un emploi.

ACOFA  en professionnalisant les jeunes cherche a « Construire les compétences individuelles et collectives » d'un grand nombre.La professionnalisation est une réponse efficace pour les publics exclus des qualifications

 

Nombre de ces jeunes filles ou garçons exercent déjà un métier mais souvent de façon informelle. Pour les jeunes filles, c'est la couture, la teinture, la coiffure, pour les garçons ils sont chauffeur de taxis, maçon ou plombier.  Ce qui leur manque c'est de structurer leur métier, de réfléchir sur le long terme. 

L' atelier couture
Des nappes, des taies d'oreillers, des draps housse sont confectionnés par les jeunes filles d'ACOFA.
Infirmerie
La professionnalisation des jeunes filles leur permet de se réunir pour échanger

Les femmes subissent plus la précarité de l’emploi par rapport aux hommes. Elles sont  limitées dans leurs progressions car elles arrêtes très tôt leur scolarisation, se marient  rapidement et elles sont souvent le principal soutien de leur mère.
 

 

 

ACOFA, un lieu de formation et d'échange 

La professionnalisation des femmes (formation, métier) offre  une expérience où elles acquièrent responsabilité et autonomie.

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement

©ACOFA. Proudly created with Wix.com